La ménopause

Processus physiologique naturel, la ménopause est une étape incontournable dans la vie d’une femme. Elle survient généralement vers l’âge de 50 ans et marque la fin de la période féconde chez la femme en se manifestant par l’arrêt définitif des règles et donc des cycles menstruels. Les symptômes de la ménopause sont nombreux et ne s’expriment pas de la même manière chez toutes les femmes.

Chez certaines femmes, la ménopause peut entraîner des baisses de moral voire une dépression. En cause, les hormones féminines qui exercent une action sur le système nerveux et, comme lors de la période où surviennent les règles, la ménopause peut elle aussi jouer sur l’humeur. Ainsi, la ménopause peut faire traverser aux femmes un véritable orage émotionnel entre anxiété, fatigue, sautes d’humeur et mal-être.

Lorsque la ménopause se manifeste, il est possible d’éprouver des sensations de fatigue morale et physique. La fatigue est la conséquence du bouleversement hormonal provoqué par la ménopause mais elle peut également survenir à cause d’un manque de sommeil également lié à cette période. La fatigue se déclare de différentes manières, certaines femmes peuvent éprouver un manque d’énergie, pour d’autres, de véritables fatigues permanentes qui impactent fortement le confort de vie.

Les désagréments de la ménopause ne se manifestent pas seulement par des bouffées de chaleur. Chez certaines femmes, l’arrêt de l’ovulation peut installer une véritable période d’instabilité caractérisé par de grandes fluctuations psychologiques. La ménopause est un véritable facteur de fragilisation qui peut entraîner des changements d’humeur, des fatigues intenses, une baisse des androgènes ayant un impact sur la libido. Ces effets sont très inégaux, inconstants et parfois même certaines femmes n’en ressentent aucun.

Les fluctuations des taux d’hormones dans le corps provoquent de véritables symptômes de la ménopause. Généralement, les symptômes sont davantage marqués pendant la période précédant la ménopause, lors de la périménopause. Ils se manifestent de façon imprévisible et sont facilement reconnaissables : menstruations irrégulières, bouffées de chaleurs, troubles du sommeil, changements d’humeur, douleurs articulaires, sécheresse des muqueuses ou encore des crises d’angoisse. L’hérédité joue également un rôle important dans l’apparition de la ménopause : l’âge auquel les autres femmes de votre famille ont été ménopausées peut être un indicateur.

Les douleurs articulaires constituent l’un des symptômes les plus fréquents à l’apparition de la ménopause. La baisse des oestrogènes est responsable d’une perte osseuse ayant comme conséquence d’accroître la sensibilité à la douleur et plus particulièrement au niveau des articulations. Toutefois, avec le temps, l’organisme s’adapte à ce changement avec une diminution de la perception des douleurs.

Les bouffées de chaleur sont certainement le symptôme le plus connu et le plus identifié à la ménopause. Même si ce symptôme varie d’une femme à l’autre, les bouffées de chaleur peuvent totalement nuire au confort de vie d’une femme. Elles se caractérisent par une sensation de chaleur intense qui se diffuse du décolleté jusqu’au visage et surviennent sans prévenir pendant le jour et la nuit. Elles peuvent s’accompagner de rougeurs, de transpiration, de frissons et chez certaines femmes de vertiges.