Cholestérol

Le cholestérol est un des principaux responsables des maladies cardiovasculaires les plus connues. Indispensable à notre corps, le cholestérol peut cependant s’avérer être néfaste s’il est présent en quantité excessive. C’est pour cela, qu’il est nécessaire d’identifier le bon et le mauvais cholestérol et identifier des solutions naturelles pour le réguler.

Le cholestérol est un corps gras indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. Il agit entre autres, en tant que précurseur des hormones stéroïdes et permet la synthèse de la vitamine D ou de la bile. Essentiellement produit par le foie, il provient également de notre alimentation où on le retrouve dans les produits d’origine animale : viandes, abats, laitages, poissons, œufs.

Le cholestérol est véhiculé dans le sang par deux « transporteurs » aux rôles bien différents : les HDL (pour High-Density Lipoproteins) représentent le bon cholestérol car ces protéines récupèrent le cholestérol présent dans les organes qui en ont trop, pour l’amener au foie afin d’être transformé et éliminé. Puis, les LDL (pour Low-Density Lipoproteins) considéré comme le mauvais cholestérol car elles distribuent les excès de cholestérol, du foie vers le reste de l’organisme oui il se dépose dans différents organes. En quantité excessive, le LDL-cholestérol augmentent les risques cardiovasculaires.

Lutter contre le cholestérol

Il est prouvé que le niveau élevé de LDL cholestérol dans la circulation sanguine augmente les risques d’événements cardiovasculaires. Pour cette raison, il est très important de trouver les bons moyens pour lutter contre celui-ci. Pour ce faire, il faut tout d’abord commencer par bousculer ces habitudes de vie et de consommation, notamment au niveau alimentaire et physique. Les légumes verts, crudités et sources d’acides gras riches en oméga 3 participent significativement à la diminution du cholestérol.

Maintien de la cholestérolémie

Le maintien d’un cholestérol en équilibre commence par une bonne hygiène de vie, à savoir, une alimentation équilibré, limité en apport en cholestérol et en graisse saturées, une consommation d’alcool modéré ainsi qu’une activité physique régulière. Souvent ces pratiques ne sont pas suffisantes, il existe alors des solutions naturelles sous formes de compléments alimentaires pour maintenir une cholestérolémie normale.

Levure rouge de riz et cholestérol

La levure rouge de riz contient de la monacoline K, une statine naturelle qui inhibe la synthèse du cholestérol par le foie. Depuis toujours, la levure de riz rouge est connue en Chine pour favoriser la digestion et améliorer la circulation sanguine. Depuis quelques années, plusieurs études ont montré que la farine de riz rouge était efficace pour réduire le taux de cholestérol dans le sang et limiter la production de mauvaises graisses.

Policosanol et cholestérol

Le policosanol est généralement extrait de la canne à sucre et est composé de divers alcools gras à longues chaînes carbonées. Il a un mode d’action similaire à celui des statines et agit ainsi sur la baisse du taux de cholestérol dans le sang. Il opère également en tant que puissant antioxydant en diminuant les hauts niveaux de cholestérol sanguin dans le foie.