Angoisses avant de dormir : comment y faire face ?

Bientôt l’heure de vous coucher et soudain, des pensées négatives vous envahissent, votre pouls s’accélère, vous avez mal à la tête, au ventre, à l’estomac… Et chaque soir, c’est pareil. Ce schéma se répète encore et encore ! Comment trouver le bon équilibre entre stress et sommeil ?

Comme de nombreux adultes, adolescents et enfants, vous souffrez probablement d’angoisses nocturnes. Ce trouble du sommeil et de l’anxiété se manifeste à l’approche de l’endormissement, s’accompagne de réveils brutaux et d’un vrai sentiment de panique. Associées à de multiples symptômes physiques, les crises sont parfois traumatisantes, bien qu’elles soient sans danger.

Alors, qu’est-ce que l’angoisse du soir ? D’où provient-elle et comment se débarrasser des angoisses avant de dormir ? Les laboratoires Monin-Chanteaud vous disent tout.

L’angoisse nocturne, c’est quoi ?

Alors que l’anxiété diurne survient en pleine journée, l’angoisse nocturne apparaît à l’heure du coucher et durant la nuit. Mêlant troubles d’anxiété et troubles du sommeil, elle génère une peur de l’endormissement et perturbe la qualité du sommeil. Ces réveils à répétition accentuent la fatigue au cours de la journée et favorisent l’épuisement. Résultat : les individus concernés tombent dans un véritable cercle vicieux.

L’anxiété nocturne provoque divers symptômes variant d’une personne à l’autre, tout comme leur intensité. Chez certains, elle se traduira par des réveils en sursaut en plein milieu de la nuit, tandis que chez d’autres, elle se manifestera par des crises de panique, une sensation d’oppression ou encore de vertiges. Voici une liste des symptômes les plus fréquents :

  • palpitations cardiaques : augmentation du rythme cardiaque, extrasystoles…
  • difficultés respiratoires : toux, oppression…
  • troubles digestifs : douleurs abdominales, nausées, diarrhées…
  • signes nerveux : acouphènes, vertiges, maux de tête, tremblements…
  • sentiment de panique : violentes angoisses, impression de folie, peur de la mort…
  • troubles du sommeil : insomnies, réveils nocturnes…

D’où proviennent les angoisses du soir ?

À l’inverse d’une phobie dont la peur irraisonnée dépend d’une situation bien précise, les origines de l’angoisse nocturne sont parfois plus difficiles à déterminer. À cela s’ajoutent généralement des troubles anxieux durant la journée.
La nuit ou la peur du noir ne sont pas forcément les causes de l’angoisse nocturne. Il est donc important de se poser les bonnes questions :

  • Vivez-vous une période difficile ?
  • Des problèmes non-résolus reviennent-ils à la surface ?
  • Êtes-vous stressé ou sous pression à la maison ? Au travail ?
  • Êtes-vous sur le point de vivre un événement important ?
  • Avez-vous subi un changement ? Un bouleversement ? Un choc ?
  • Avez-vous des problèmes familiaux ou relationnels ?
  • Souffrez-vous d’autres symptômes ?

Si vous avez tendance à garder en vous les émotions traversées durant la journée, il est fort probable qu’elles resurgissent pendant la nuit. Les angoisses nocturnes sont souvent le reflet d’une frustration, d’un stress important ou de problèmes persistants. Des facteurs environnementaux, psychologiques, physiologiques ou encore génétiques peuvent aussi en être à l’origine.

En présence de l’un ou plusieurs de ces symptômes, consultez votre médecin. Même si vous vous sentez gêné. Même si vous n’en voyez pas l’intérêt. Et même si parler de votre anxiété vous terrorise. Cela permettra d’écarter toute autre pathologie et d’en comprendre les raisons.

Comment vaincre l’angoisse nocturne ?

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe de nombreuses solutions naturelles pour lutter contre les angoisses nocturnes. Le moment du coucher étant source d’anxiété et de ruminations, l’objectif est d’apaiser le corps et l’esprit durant la soirée. Pour cela, que diriez-vous d’adopter une nouvelle routine du soir ? Voici différentes possibilités :

  • pratiquer une activité de détente : yoga, méditation, coloriage pour adultes, activité manuelle, etc.,
  • dîner, idéalement, deux à trois heures avant le coucher : votre sommeil ne sera ainsi plus contrarié par une mauvaise digestion.
  • écrire dans un carnet : chaque soir, prenez l’habitude de noter les événements importants de votre journée et ce que vous prévoyez de faire le lendemain. Vous pouvez également y indiquer vos gratitudes de la journée pour la terminer sur une note positive. Cette méthode vous permettra de libérer votre esprit des problèmes que vous ressassez régulièrement.
  • éviter les écrans : coupez votre ordinateur et votre portable au minimum 1 heure avant le coucher. Les notifications et informations sont parfois anxiogènes. Glissez-vous plutôt dans votre bulle avec un bon livre ou une série divertissante (mais attention, pas trop tard !).
  • se coucher à heure fixe : cette habitude permet de réguler les hormones du sommeil et de favoriser l’endormissement.
    Si les crises d’angoisse persistent pendant la nuit, pensez à boire un grand verre d’eau et relaxez-vous à l’aide d’exercices de respiration ou de cohérence cardiaque. Vous pouvez également consulter un thérapeute et améliorer votre sommeil grâce à une cure de compléments alimentaires naturels.

Les laboratoires Monin-Chanteaud, spécialistes de la phytothérapie, oligothérapie et nutrithérapie, proposent des solutions naturelles pour lutter contre le stress et l’anxiété.

Stress et sommeil : A découvrir également

Comment lutter contre le stress ?

Que ce soit le travail, le quotidien ou encore un fait d’actualité peu réjouissant, nous avons toujours une bonne raison d’être stressé. Véritable fléau du

Comment trouver le sommeil

3 h du matin et vous tournez toujours dans votre lit, les yeux grands ouverts, comme d’habitude… Encore une fois, le marchand de sable semble

Le stress c’est quoi ?

Dans une vie à 1 000 à l’heure, rares sont ceux qui contournent les effets désagréables du stress. Face aux nombreuses sollicitations et au rythme