Comment augmenter son sommeil profond

Tous les jours, c’est pareil : vous êtes fatigué. Cette sensation de ne pas avoir fermé l’œil de la nuit ne vous quitte plus. Alors que certaines personnes souffrent d’insomnie, d’autres ont tout simplement un manque de sommeil profond. Il s’agit d’une phase de sommeil réparateur permettant au cerveau et à l’organisme de se restaurer et de stocker suffisamment d’énergie pour le lendemain. Avoir de bonnes relations avec le marchand de sable est donc un enjeu majeur pour votre santé, ainsi que pour votre humeur. Voici quelques éléments pour comprendre les bénéfices du sommeil profond et comment améliorer ses cycles.

Les différentes phases de sommeil

Vous est-il déjà arrivé de prononcer cette phrase : “je suis réglé comme une horloge !” ?
Si la réponse est oui, ce n’est pas étonnant puisque votre cerveau contient de véritables horloges internes situées, plus précisément, au niveau de l’hypothalamus. Alors que vous avez l’impression de rester inactif toute la nuit, votre cerveau et votre corps, eux, carburent à plein régime !

Pour être plus clair, votre sommeil est composé de 4 à 6 cycles de sommeil. Chacun dure environ 90 minutes et comporte 3 phases :

  • le sommeil lent léger,
  • le sommeil lent profond,
  • le sommeil paradoxal.

Le sommeil lent léger intervient au moment de l’endormissement. À ce moment-là, la respiration ralentit et les yeux se ferment. Cette phase est extrêmement importante puisque le moindre bruit ou mouvement peut vous réveiller ou vous faire sursauter. Elle doit, si possible, se dérouler dans les meilleures conditions.

Quelques minutes plus tard, voici le sommeil profond ! À ce stade, le corps ne bouge plus, les mouvements des yeux ralentissent, le rythme cardiaque et la respiration deviennent réguliers, les muscles se relâchent. Le cerveau, quant à lui, ne remarque même plus les stimulations extérieures. Le sommeil profond est la période du cycle où l’organisme récupère le plus et se repose.

Puis vient le tour du sommeil paradoxal. Comme son nom l’indique, il survient entre le sommeil profond, où le corps est totalement immobile, et la phase d’éveil, lorsque les mouvements oculaires deviennent plus rapides et l’activité cérébrale plus intense. C’est durant cette phase que vous rêvez le plus.

Le sommeil profond, c’est quoi ?

Alors, concrètement, c’est quoi le sommeil profond ? Quels sont ses bienfaits ?

Le sommeil profond, qui correspond à la troisième et quatrième phase du cycle du sommeil, survient plusieurs fois pendant la nuit. Ses caractéristiques sont communes à tous : ralentissement de la respiration, de la tension artérielle, du pouls, relâchement de la tension musculaire et diminution des perceptions sensorielles. Vous êtes totalement détendu !

La phase de sommeil profond bénéficie de nombreux avantages pour le processus de régénération du cerveau et de l’organisme. Voici un aperçu de ses bienfaits :

  • guérison des blessures et des plaies,
  • renforcement du système immunitaire,
  • production énergétique,
  • consolidation de la mémoire, de l’apprentissage et des souvenirs,
  • sécrétion de l’hormone de croissance,
  • aide à la prise de décisions.

Il est également prouvé qu’un manque de sommeil profond augmente les risques de maladies comme l’obésité ou le diabète de type 2.

Aussi, lorsque vous passez quelques nuits blanches, le sommeil profond vous permettra de ne pas cumuler une trop importante dette de sommeil. En effet, cette phase récupératrice sera d’autant plus importante après une mauvaise nuit. Le corps est plutôt bien fait, nous pouvons lui faire confiance pour restaurer notre organisme, nettoyer et consolider notre cerveau et nous constituer une bonne immunité !

Combien de temps dure le sommeil profond ?

Chez les adultes, la durée totale moyenne de sommeil est comprise en 6 et 9 heures par nuit.
Sachant qu’une nuit est composée de 4 à 6 cycles de sommeil, chacun de ces cycles dure environ 90 minutes.
La proportion de sommeil profond est généralement estimée à 25 % du sommeil total et intervient davantage en début de nuit. D’ailleurs, on dit souvent que “les heures avant minuit comptent double”.

Toutefois, la qualité du sommeil varie selon l’âge et les individus. Nous ne sommes malheureusement pas tous égaux face à cette phase de sommeil très convoitée. Vous pouvez être un “petit dormeur” et être en pleine forme ou, au contraire, être une marmotte et vous sentir fatigué au réveil.

Augmenter son sommeil profond : comment faire ?

Si le sommeil profond a tendance à laisser place au sommeil léger en vieillissant, il existe de nombreuses astuces et solutions pour retrouver un sommeil de qualité. Voici celles qui, selon nous, sont les plus efficaces.

Diminuer son temps d’écran avant le coucher

C’est scientifiquement prouvé ! Les lumières bleues que l’on retrouve sur nos chers écrans d’ordinateurs, de téléphones, de tablettes ou encore de télévision sont tout sauf bénéfiques pour le sommeil. Elles empêchent notamment la production de mélatonine, une hormone produite par la glande pinéale qui informe le cerveau que c’est la nuit et qu’il est grand temps de dormir !

Alors, si Netflix et compagnie animent vos nuits, veillez à vous limiter et arrêter toute activité digitale au moins une heure avant le coucher. Cette habitude favorise l’endormissement et limite la fatigue.

Lâcher prise sur le sommeil

Vous connaissez peut-être ces applications et trackers de sommeil qui analysent vos nuits à la minute près ? Selon certaines études, cette hyper-vigilance autour du sommeil peut conduire à une véritable obsession. Lâchez prise et laissez-vous dormir… en paix !

Prendre un bain chaud

Prendre un bon bain chaud une à deux heures avant de dormir peut vous aider à trouver le sommeil. Non seulement vous serez détendu, mais en plus votre température corporelle baissera en sortant du bain, ce qui permettra à votre organisme de libérer de la mélatonine.

Soigner son alimentation

On ne le répète jamais assez, une alimentation saine et équilibrée favorise le sommeil. Les fibres sont d’ailleurs un excellent déclencheur de sommeil. Vous les retrouverez dans les céréales complètes, le riz complet, les lentilles, les fruits, les oléagineux ou encore les légumes.

Pour éviter d’avoir un sommeil perturbé et une fin de nuit difficile, limitez également votre consommation d’alcool.

Pratiquer le yoga, la méditation ou la sophrologie

Toutes ces pratiques douces, basées sur la relaxation et la respiration, font partie des techniques qui diminuent l’anxiété et/ou le stress et aident à mieux dormir en retrouvant davantage de sérénité.

Améliorer son sommeil avec des compléments alimentaires

Parfois, une bonne hygiène de vie ne suffit plus pour dormir comme un bébé. Pour retrouver un sommeil réparateur, les compléments alimentaires agissent de manière naturelle et bénéfique. Concentrés en principes actifs, ils favorisent la relaxation et l’endormissement. Il est donc important d’identifier votre problématique et de sélectionner des compléments alimentaires adaptés selon les conseils de votre pharmacien ou de votre médecin.

Les laboratoires Monin-Chanteaud proposent une gamme de compléments alimentaires à base de rhodiole, une plante naturelle qui renforce l’organisme et l’aide à lutter contre le stress. Vous les retrouverez dans votre pharmacie la plus proche ou sur le site des partenaires Monin-Chanteaud. Dormez bien !

Stress et sommeil : A découvrir également

Comment lutter contre le stress ?

Que ce soit le travail, le quotidien ou encore un fait d’actualité peu réjouissant, nous avons toujours une bonne raison d’être stressé. Véritable fléau du

Comment trouver le sommeil

3 h du matin et vous tournez toujours dans votre lit, les yeux grands ouverts, comme d’habitude… Encore une fois, le marchand de sable semble

Le stress c’est quoi ?

Dans une vie à 1 000 à l’heure, rares sont ceux qui contournent les effets désagréables du stress. Face aux nombreuses sollicitations et au rythme